Les sens et le thé

Les sens et le thé

Avant même l’infusion le thé s’apprécie, se juge avec l’œil puis, au cours de la dégustation tous les sens sont en éveil.
Les feuilles sèches sont évaluées par la vue: la couleur des feuilles, la taille, la forme, la régularité ont leur importance et exercent une première séduction. Lors de l’infusion, l’œil juge la couleur, l’éclat, l’aspect plus ou moins trouble de la liqueur.


Puis l’odorat et le goût interviennent pour distinguer rondeur, force, astringence et arôme. On peut s’exercer à distinguer cinq saveurs: amer, acide, salé, sucré et unami (terme qui provient du japonais et peut se traduire par savoureux) Ensuite arrivent les sensations et impressions lors de la dégustation. L’univers des arômes est infini: végétal, boisé, fleuri, marin, etc …