Catégories

Les théières

Le chemin du paradis passe par une théière. proverbe anglais

La dégustation du thé procure un plaisir esthétique qui naît en grande partie des ustensiles employés. Il faut donc y attacher une importance primordiale.

Pour les thés doux

Délicats et parfumés comme l’Oolong de Formose, le Darjeeling ou les thés de Chine, il convient d’utiliser des théières à parois lisses: faïence, porcelaine, verre ou fonte émaillée.

Les théières en fontes
Elles sont synonymes de huit siècles de tradition japonaise. Objets nobles que l’on offrait aux seigneurs, le matériau, solide et inusable, symbole de la puissance et de l’autorité.
Elles conservent parfaitement la chaleur. L’intérieur étant émaillé, on peut y faire infuser toutes sortes de thés. Le filtre est incorporé, permettant de contrôler l’infusion ... C’est la théière par excellence.

 

Pour les thés corsés et riches en tanin

Comme ceux de Ceylan, d’Assam, d’Indonésie, d’Amérique du Sud, d’Océanie ou d’Afrique, vous utiliserez des théières en matière poreuse comme la terre cuite, ou en métal comme l’étain ou l’argent.

La théière chinoise Yixing
en terre cuite non émaillée, originaire de la province de Jiangsu, est considérée comme idéale. Elle se culotte très rapidement et donne toute sa saveur au thé. Mais il faut se garder d’utiliser une telle théière déjà culottée pour d’autres catégories de thé.

Les théières en porcelaine
elles sont parfaitement appropriées et respectent tout en mettant en valeur le goût du thé. » Les théières en verre sont recommandées pour les thés aromatisés, car elles ne gardent aucune odeur et permettent de passer d’un thé à l’autre.

Conseil

La théière sera lavée à l’eau claire, retournée pour s’égoutter et essuyée à l’extérieur. Il ne faut jamais la laver avec la vaisselle.

Coup de coeur

  • Boutique
  • Mon panier